Account
Panier

Votre panier est vide.

La pensée positive

LA PENSEE POSITIVE ET LA METHODE HO OPO NOPONO

 A l’origine était le verbe.

Il est maintenant reconnu que la verbalisation des émotions et des conflits de toute nature est essentielle à leur dénouement. Toutes les civilisations utilisent les sons guérisseurs. Les sorciers nordiques récitaient en boucle le nom des runes : le GALDR. Les bouddhistes répètent 108 fois la même phrase dans les mantras. Les taoistesutilisent des sons guérisseurs liés aux organes et aux émotions.

La pensée positive consiste à considérer sa pensée comme maître de son corps. Ainsi, toute négation dans son discours apporte des négations dans la vie. Exemple du lever matinal, je me regarde dans le miroir : je suis moche, je suis nul ou je me sens bien, je suis en pleine forme, je vais bien. Comment vas-tu ? Je ne vais pas trop mal !!

Principe du 90/10 : 10% de ce qui vous arrive dans la vie sont faits de choses  que vous subissez.… 90% sont déterminés par la façon dont vous réagissez … Nous ne pouvons arrêter une voiture qui grille un feu rouge. Un retard d’avion  peut changer entièrement  notre programme. Un automobiliste peut nous heurter dans la circulation. Nous ne maîtrisons pas ces 10%. Les 90%, eux ,sont différents. C’est toujours nous qui déterminons les 90% qui restent. Comment?… Par nos réactions.

Vous prenez votre petit déjeuner avec votre famille. Votre fille renverse une tasse de café sur votre chemise. Ce qui vient d’arriver ne dépend pas de vous. Ce qui va arriver maintenant  sera déterminé par votre réaction : Vous maudissez. Vous grondez sévèrement votre fille. Elle sombre en larmes. Après l’avoir grondée, vous vous tournez vers votre femme  et critiquez la façon dont elle  a posé la tasse trop près du bord de la table. Une brève querelle s’en suit. Vous vous ruez dans les escaliers et changez votre chemise. Quand vous redescendez, vous trouvez que votre fille, à cause des pleurs, n’a pu finir son petit déjeuner ni se préparer pour aller à l’école.   Elle rate le bus scolaire. Votre femme doit partir immédiatement au travail. Vous foncez alors en voiture pour accompagner  votre fille à l’école. Parce que vous êtes en retard, Vous conduisez à 70 à l’heure au lieu  de respecter la limite des 50.  Avec 15 minutes de retard et une amende de 90 €uros, vous arrivez à l’école. Votre fille se précipite sans vous dire au revoir. Arrivé au bureau avec 20 minutes de retard, Vous vous apercevez que vous avez oublié votre porte-documents. Votre journée commence de façon terrible. Elle semble se passer de mal en pis. Vous cherchez même à rentrer à la maison. De retour le soir à la maison, vous trouvez que ça ne va pas très bien  avec votre femme et votre fille.

Vous ne contrôlez pas ce qui est arrivé avec la tasse de café. Par contre la façon dont vous avez réagi pendant 5 secondes a été la cause de votre  mauvaise journée. Voila comment les choses auraient pu se passer.Le café vous éclabousse. Votre fille est sur le point d’éclater en sanglots. Vous lui dites alors gentiment: “C’est bon, ma puce, la prochaine fois  tu feras un peu plus attention.” Vous montez et changez votre chemise. Vous prenez votre porte-documents, et redescendez à temps  pour voir  votre fille monter dans le bus. Elle se tourne et vous fait signe. Vous arrivez 5 minutes à l’avance au travail et saluez chaleureusement le personnel.                                                                                                                                                                                                                                     
 Vous voyez la difference?

Principe de la méthode Coué : pharmacien à Nancy, mort en 1926 :  « Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux. », à répéter 20 fois le matin et 20 fois le soir. Sa théorie : notre inconscient déterminerait notre état physique et mental, et nous pourrions agir sur lui par le biais de l’imagination.

HO’oponopono :  Prière d’ouverture du HO’oponopono  :  

Je suis le Je.

Je viens du vide vers la lumière.

 Je suis le souffle qui nourrit la vie.

 Je suis ce vide, ce néant au-delà de toute conscience, le Je, le Moi, le Tout.

Je tends mon arc-en-ciel au-dessus des eaux, la continuité de l’esprit avec la matière.

Je suis le souffle qui entre et qui sort, le souffle invisible et intouchable, l’atome, indéfinissable de la création. 

Je suis le Je.

Cette prière permet de remettre les mémoires à zéro.

La méthode HO’oponopono : signifie rendre droit, rectifier, corriger une erreur, faire ce qui est juste. Ancien système Hawaïen de résolution de problèmes actualisé pour le monde présent. Structuré par une chamane hawaïenne, Morrnah Simeona à partir d’anciens rites hawaïens de résolutions de problèmes en groupe et remis au gout du jour par le docteur Len et Joe Vitale, HO’oponopono  est une requête initialisée par le conscient pour la « conscience universelle » (intelligence divine) dans le but d’annuler des mémoires. Chaque être a accès aux mémoires générées depuis la nuit des temps. C’est ainsi reconnaître sa responsabilité pour les mémoires reproduisant des problèmes dans le subconscient. Coupable ou responsable ?

COUPABLE, adj.

  1. Qui a commis volontairement un acte considéré comme répréhensible.
  2. Celui ou celle qui a commis une faute.

RESPONSABLE, adj. et subst.

  1. Qui doit rendre compte et répondre de ses actes ou de ceux des personnes dont elle a la garde ou la charge.
  2. Qui doit réparer les dommages causés volontairement ou non.

Les parents sont les responsables légaux de leurs enfants. Mais ceci peuvent faire des bêtises. Est-ce que les parents sont coupables de ces bêtises ?

Les mémoires sont vos ennemis intérieurs. « Aimez vos ennemis » Jésus.

Chaque individu ayant sa propre responsabilité, peut avoir accès à la guérison et à la résolution des problèmes. Le problème se produit quand nos pensées sont imprégnées de mémoires douloureuses qui concernent des personnes des lieux ou des choses. Il n’est pas nécessaire d’être pleinement conscience de ces mémoires pour l’effacer. Le Docteur Len disait : « je guérissais la partie de moi qui avait créé les problèmes et que l’autre subissait.Toutes les mémoires qui sont dans l’univers sont en vous. »

Dans HO’oponopono , la guérison signifie s’aimer soi-même. Il n’y a aucune faute ni jugement. Cela se résume à quatre phrases : je suis désolé, je t’aime, pardonne-moi, merci. On s’adresse à qui l’on veut : un être divin, un ange gardien, un être de lumière, un être proche disparu, un être virtuel, à son petit médecin.  On peut identifier le problème demandé un nettoyage général des mémoires. On peut seulement utiliser une des quatre phrases et la répéter : « je t’aime, je t’aime,… »

On peut utiliser aussi la phrase : « mes mémoires, je vous aime. Je vous remercie de l’opportunité que vous me donnez de vous libérer et de me libérer. »  Une des missions de l’individu est de libérer les mémoires. Qu’est ce qu’une mémoire ? : Exemple : une maman réveille sa fille un matin pour l’école et s’aperçoit qu’elle a une tache sur la joue. Tout au long du petit déjeuner, elle essaie de frotter pour faire partir la tache, rien à faire. Elle rassure sa fille et l’emmène à l’école. En revenant, dans la rue, elle s’aperçoit que tous les gens qu’elle rencontre portent la même tache. Personne ne réussit à les faire partir… Elle rencontre une amie et cette amie lui fait remarquer qu’elle aussi a une tache sur la joue. C’est alors que la dame va frotter sa tache, doucement la faire partir et va s’apercevoir que les taches des autres personnes disparaissent en même temps !!! C’est ça les mémoires communes.

Dans l’utilisation de la pensée positive, le mental a un rôle dominant. Il croit qu’il possède la maîtrise des situations, qu’il est en mesure de les contrôler. Dans les techniques HO’oponopono ainsi que celle du double voire du Reiki, il y a une requête faite à un niveau supérieur.

« Tout ce qui vient à nous vient comme un défi et comme une opportunité »

Si vous voulez résoudre une situation problématique, travaillez sur vous-même. Qu’est-ce qui ne va pas en moi, qui fait que cette personne me perturbe ? Les problèmes, les personnes apparaissent dans notre vie uniquement pour nous perturber, pour nous élever. En sachant cela nous pouvons surmonter n’importe quelle situation et en être libéré. L’origine de l’identité de chacun, c’est le RIEN. Là où il n’y existe aucune mémoire. C’est le vide de bouddha, le royaume de Jésus, le zéro de la physique, le blanc de Shakespeare. L’hyperespace de la physique quantique relie tous les êtres pensants.                              

 HO’oponopono nous permet d’y accéder. Accéder au RIEN c’est : « heureux sont les pauvres d’esprit car ils verront le seigneur » (Jésus), « soyez vide et vous atteindrez l’illumination » (bouddha), « soyez authentiques avec votre Je » (Shakespeare). Le rien, le zéro permettent à la lumière de passer. L’ennemi ne vient pas de l’extérieur, l’ennemi est en vous, ce sont les mémoires. « Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent » Jésus.  La seule chose à faire est le lâcher-prise véritable.

Je suis désolé                     Je t’aime                  Par/donne-moi                  Merci                                                                                      

  Il est important d’agir ainsi afin de ne pas laisser stagner l’ENERGIE. Ce mantra résonne particulièrement bien à notre culture occidentale. La répétition n’empêche pas l’activité en cours ou la concentration (conduite, activités ménagères et professionnelles, sport…).     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 5 =

To top