Blog

Global Overshoot Day

Global Overshoot Day
Selon les données publiées par le Global Footprint Network (GFN) (1), en 2013, le « Global Overshoot Day », s’est produit le mardi 20 août. Ce jour correspond au moment où nous avons consommé la totalité de ce que la planète peut produire en un an. En 1986, ce jour était le 31 décembre et, depuis cette date bascule, ce jour arrive de plus en plus tôt chaque année. A titre indicatif, en 2008, le Global « Overshoot Day » s’était produit le 23 septembre.
Ce bilan de ressources prend en compte, d’un côté l’offre, à savoir la capacité productive annuelle de la Terre, et d’un autre côté la demande annuelle de l’humanité en termes de production des biens et d’élimination des déchets. Par simplification et pour faciliter les comparaisons ce bilan est exprimé en surface de production nécessaire à la consommation humaine. Ainsi, au niveau global, d’après le GFN, l’humanité a actuellement besoin des ressources produites par environ une planète Terre et demie pour satisfaire sa consommation annuelle. Cela exprime clairement le côté non durable de notre mode de fonctionnement et de développement actuel. Et, si la tendance actuelle se poursuit, en 2050 il faudra l’équivalent de deux planètes Terre pour satisfaire les besoin de la population mondiale.
Ce chiffre global cache d’importantes disparités géographiques et, selon les régions du monde, l’écart passe de quelques dixièmes d’hectare à près de dix hectares par habitant. Ainsi, par exemple il faut actuellement l’équivalent de 7,1 Japons pour répondre aux besoins des japonais, 4 Italies pour les italiens, 1,6 France pour les français. Les Etats-Unis ont un ratio de 1,9 et la Chine dépasse maintenant les 2,5. Il est à noter que ces ratios sont étroitement liés au niveau de vie des pays, à la densité de leur population et à leur superficie.
Pour le WWF, qui collabore activement au réseau du GFN, « Nous ne pouvons plus continuer à creuser cette dette écologique. De nombreuses solutions sont disponibles et permettent de s’attaquer au problème : nouvelles technologies, aménagement urbain, écoconstructions, réforme fiscale écologique, régimes alimentaires moins riches en viande, prise en compte du cycle de vie des produits, etc. »
 
1- LE Global Footprint Network propose l’empreinte écologique comme outil de mesure de la durabilité afin de promouvoir une économie durable. Le réseau, en accord avec ses partenaires, coordonne la recherche, développe des standards méthodologiques et fournit une comptabilité des ressources, afin d’aider l’économie humaine à opérer dans les limites écologiques de la Terre.
lu sur www.univers-nature.com


alt

Gelée de pamplemousse rose à l’hibiscus

Gelée de pamplemousse rose à l’hibiscus
Pour 4 verrines de 400g environ.



5 pamplemousses roses


10 fleurs d’hibiscus séchées bio


20 cl de sirop d’agave bio


6g de poudre d’agar agar


1 pincée de bicarbonate de soude



Presser les pamplemousses et compléter avec de l’eau pour obtenir 1 litre de jus. Porter à ébulition. Ajouter les fleurs d’hibiscus et laisser infuser hors du feu  pendant 1 heure. Filtrer.


Ajouter l’agar agar le sirop d’agave et le bicarbonate de soude.


Porter à nouveau à ébulition, maintenir pendant 5 mn et remplir les pots.

Confiture de courgettes

Confiture de courgettes



1.2 Kg de courgettes du jardin


700g de sucre de canne roux bio


200g de raisins secs bio


5 cl d’arome vanille


2 pommes du verger



Eplucher, oter le coeur et couper en morceaux les courgettes et les pommes. Mélanger avec le sucre et couvrir toute une nuit. Réhydrater pendant ce temps les raisins secs dans du rhum.


Le lendemain, cuire à feu doux pendant une heure environ en remuant. Conserver quelques morceaux de courgettes confites. En fin de cuisson, ajouter l’arôme vanille.


Mettre en pots…

Mieux Connaître l’équilibre Acido-Basique

Mieux Connaitre l’Équilibre acido basique
Hippocrate (400 av. J.-C.) disait déjà : « l’acide est le plus nuisible des humeurs »
« quand quelqu’un cherche la guérison, demande-lui d’abord s’il est prêt à éviter les causes de sa maladie » (Socrate)
1. Définitions :
notion de pH : il représente la mesure acides ou basique d’un corps liquide ou solide. Défini en 1909. L’échelle du PH et variable de 0 à 14 : de 0 à 6,9 : solution acide, 7 représentent la neutralité, de 7,1 à 14 : solution alcaline.
Une acidose et une concentration d’acides dans les tissus ou les liquides.
Une alcalose et une concentration de bases dans les tissus ou les liquides.
2. Généralités
L’alimentation moderne produit 70 % d’aliments acides et 30 % d’aliments alcalins. Une alimentation saine demande 70 % d’aliments alcalins et 30 % d’aliments acides. Le déséquilibre constant au profit des aliments acides entraîne des états d’acidose latents puis chroniques responsables de nombreux troubles et pathologies.
Le pH du corps humain en général varie dans la journée.
pH des milieux corporels : estomac le plus acide : 2. Sucs pancréatiques 8,5. La bile : 8.Salive de 5,5 à 6,5 influencée par les métaux lourds. La transpiration : autour de 4 selon l’alimentation et le métabolisme. Le sang de 7, 35 à 7,45. L’intestin grêle : 6 grâce aux décharges alcalines du pancréas et de la bile. Le colon 8. La peau 5,2.
Régulation corporelle de l’acidose : par le sang, le tissu conjonctif, le foie, les reins, les poumons.
Élimination des acides par les reins, les poumons et la peau. Notion de Pouvoir tampon du sang.
3. Les différents types d’aliments :
les aliments acides : certains fruits comme les groseilles, les framboises, le cassis. Certains légumes comme l’oseille, la tomate, la rhubarbe, l’asperge. Les additifs alimentaires.
Les aliments acidifiants: aliments libérant des acides lors de leur transformation (digestion au métabolisme cellulaire) tels que les viandes, les unes végétales, les boissons et aliments industriels, le sucre blanc, les charcuteries…
Les aliments alcalinisants : légumes verts, légumes colorés saufs la tomate : poivrons, carotte, aubergine, épinards, les pommes de terre, les fruits secs raisins amande, les fruits frais bananes châtaigne…
Les principaux acides responsables : acétylsalicylique, ascorbique, carbonique, citrique, oxalique, lactique, phosphorique, sulfurique, urique,…
4. Causes de l’hyperacidité :
Alimentation et boissons trop riches en aliment acide ou acidifiant.
Carence en oligo-éléments : calcium, magnésium, potassium…
Excès de métaux lourds.
Produit de la fermentation colique.
Métabolites des activités musculaires.
Mauvais métabolisme des acides par l’hérédité.
Sous oxygénation.
État de stress, colère rentrée, ruminations, pensées négatives…
Insuffisance des systèmes émonctoriels : peau poumons foie reins…
Exposition aux champs électromagnétiques.
Médicaments.
Vitaminothérapie excessive.
Surmenage, sommeil insuffisant.
Sport en excès .


5.conséquences de l’hyperacidité :
Déminéralisation,
Diminution du stock des bases de l’organisme.
Surproduction de cholestérol endogène.
Baisse de l’immunité.
Augmentation de l’État de stress.
Altération de l’os alvéolaire, algie articulaire et périarticulaire.
Céphalée, migraine.
Frilosité et troubles de la thermorégulation.
Détérioration des parois des vaisseaux ,augmentation de la pression artérielle.
Troubles des phanères.
Allergies.
Problèmes de transit et troubles digestifs.


6. Pathologies liées à l’hyperacidité :
6.1 Les trois groupes de maladies de civilisation : la civilitatose du Dr Jentschura
Dommages structurels :
corrosion des tissus cellules organes tendons ligaments os articulation avec processus inflammatoire et douloureux. Corrosion des nerfs et des vaisseaux
déminéralisation afin de neutraliser l’acide :  os cheveux ongles dents


Pathologies  d’élimination :
Lors de la neutralisation des acides et des toxines, des sels neutres se forment. Les organes d’élimination ont une capacité limitée à éliminer les sels neutres ce qui provoque une surcharge dans l’organe.



Pathologies d’encrassement par dépôt de déchets :
Les sels neutres difficiles à éliminer sont liés à l’eau et à la graisse formant un dépôt résiduel sur les parois des vaisseaux, dans le tissu conjonctif… On observe une modification de la morphologie avec des accumulations de tissus graisseux.


6.2 : Pathologies osseuses : déminéralisation, ostéoporose, géodes
articulaires : arthrose arthrite
ligamentaires et musculaires : myalgies, tendinopathie…
Neurologiques : fatigue chronique, névralgies sclérose en plaques dépression céphalée
O.R.L. : sinusites allergies respiratoires
digestives : gastrite rectite colopathie hépatisme
urinaires : irritations, infection, lithiase
dermatologique : eczéma, prurit, alopécie
circulatoire : ulcères, artériopathie
endocriniens
gynécologique : dysménorrhées, mycoses
buccales : carie parondonthose aphtes glossite
oculaires


7. lutte contre l’acidose :
 boissons : eau alcaline, tisane alcalinisante, jus de légumes
alimentation alcalinisante
compléments alimentaires alcalins, bicarbonate de soude
physiodetoxing
bol d’air Jacquier
bains et bas alcalinisants
sports modérés


En plus d’une alimentation saine, il faut suivre les les trois étapes de la dépuration :
nettoyage : des acides, des toxines et des sels neutres par séparation de la partie minérale de la partie acides
neutralisation : métabolisation et drainage fiable des acides et substances toxiques dissous. Apporter en excès des substances alcalinisantes afin de neutraliser et de favoriser une recharge minérale.
élimination hors du corps : éliminations ciblées des acides des substances toxiques par la peau et les muqueuses.


8. Mise en garde : plus l’organisme est acidifié, déminéralisé et encrassé,  plus la dépuration doit être prudente et bien préparée  préalablement par une alimentation alcaline et par des soins corporels alcalins, avant de commencer les trois étapes de la dépuration.


 

Faire son levain

Faire son levain maison


C’est simple dans la préparation mais cela nécessite un coup de main. Il faudra peut-être plusieurs essais. Ne désespérez pas !!


Préparation du chef : c’est l’origine du levain.Il est fait uniquement de farine, d’eau et de temps.


Faites une pâte avec 100 g de farine et de l’eau tiède (30°C environ). Déposez la pâte dans une verrine et couvrir. Conservez votre pâte pendant 3 jours, dans un environnement à 20°C – 25°C. Pas d’écart de température, ni de courant d’air.


Votre chef va grossir jusqu’à trois fois son volume.


Préparation du levain : c’est lui qui fait fermenter la pâte pour le pain sans ajout de levure. Grâce aux ptyalines que vous allez élever, votre pain va être beaucoup plus digeste.


Mélangez le chef à 100 g de farine et de l’eau à 30°C. Laissez reposer toujours dans un environnement de 20-25°C pendant 12 à 14 heures.


Votre levain est prêt. Prélevez trois-quart de votre levain pour ajouter à la préparation de pâte à pain en tenant compte du poids que vous ajoutez sur le poids total de votre pain. Réservez un quart du levain pour la prochaine fournée en le conservant au réfrigérateur. Réactivez votre levain avec de la farine et de l’eau à environ 30°C environ. Laissez gonfler à 20 – 25 °C et ainsi de suite .


Le petit truc qui va mieux : Vous pouvez passer directement à la phase 2 en réhydratant la préparation de levain déshydraté NATALI.

Le Coeur d’Uruguay

Le coeur d’Uruguay  Le coeur d'Uruguay face externe en entier


LE JEUDI 25 JUIN 2015, à NEUFCHATEAU, au magasin La Mésange Bleue.


Il y a 47 ans, en 1966, Laires Luciano LUCAS supervisait dans sa mine, située à une quinzaine de kilomètres de la ville d’Artigas en Uruguay, une exportation d’agates.
L’une d’elles fut écartée de ce départ pour l’étranger, car elle était creuse. Il s’agit d’une géode qui présente un orifice dans l’une des parois, raison pour laquelle elle est rejetée du camion. La pierre se divise en deux et reste sur place.
Quelque temps plus tard, Lucas la trouve et constate, en rassemblant les deux morceaux de la géode, que celle-ci a la forme d’un cœur et qu’à l’intérieur il y a des inscriptions et des symboles.
« Nous nous trouvons devant quelque chose de supérieur à l’homme » affirme Lucas, et depuis ce moment, la famille Lucas s’occupe de la géode avec dévouement et admiration, et sans but lucratif. Elle est en agate, avec des cristaux de quartz. Son poids approximatif est de 7,4 Kg.
 Le 4 février 1997, le géologue Uruguayen, Claudio Gaucher, effectue une étude de la pierre, en concluant « qu’elle a plus de 130 millions d’années, et que les structures qui apparaissent sont trop ordonnées et régulières pour avoir été faites par la main de l’homme . . .» et qu’elles répondent a des phénomènes qui, jusqu’à maintenant, restent mystérieux…
Ainsi, Gaucher n’écarte pas la possibilité que la pierre « ai pu être faite, pour ainsi dire, postérieurement à sa formation » et le géologue entrant dans un terrain de spéculation, considère finalement, la géode comme un « véritable message pour l’humanité ».
 Des personnes sensibles considèrent qu’elle possède une énergie particulière. Nombreuses sont les personnes qui vivent une expérience intime après l’avoir observée ou avoir pris contact avec elle. Au mois d’octobre 1998, lors d’un congrès dans la ville de San Nicolas en Argentine, Hugo Lucas fit une conférence publique où la pierre fut le centre d’attention de l’assistance. On a pu vérifier une fois de plus qu’elle contient un message transcendantal. Des médiums et des personnes ordinaires considèrent qu’elle possède une énergie particulière. En effet, le respect qu’on lui réserve touche chaque personne qui vit une expérience particulière en l’observant et en prenant contact avec elle. Des personnes sensibles considèrent qu’elle possède une énergie particulière. Nombreuses sont les personnes qui vivent une expérience particulière, voire intime, après l’avoir observée ou avoir pris contact avec elle.



A l’intérieur du cœur :    Le coeur d'uruguay face interne-inscriptions
A l’intérieur, on observe des inscriptions et des cristaux de quartz, tel qu’un « J » de Jésus, un « C » de Christ, un poisson avec trois longues rayures et trois plus courtes (le signe chrétien ? ).On remarque ensuite 13 signes et le mot mille (de millénaire ?) et d’autres écritures composées de dizaines de points. De même, on peut constater une femme tenant un enfant dans ses bras (la Vierge Marie avec l’enfant Jésus ?).
Toutes ces images et symboles sont en relief et formés de points brillants. On peut aussi apprécier en toute clarté, les muscles du cœur, dont la précision s’avère étonnante. Dans ce cœur, il apparaît un orifice, comme la sortie des artères. Aujourd’hui, la famille Lucas continue à garder la pierre, et se tient à disposition pour toutes les personnes qui désirent la connaître, ainsi que de la demande journalistique.
Depuis sa découverte, la famille Lucas s’est mise au service de la géode avec dévouement, sans jamais le moindre intérêt lucratif.


Remerciements à Michel Almeras.


  à l'intérieur du coeur d'uruguay



Contact : coeur.duruguay@gmail.com coeurdepierre.duruguay@hotmail.fr
Site officiel : http://piedracorazon.com Blog : http://coeur.duruguay.monsite.orange.fr

soupe aux carottes au gingembre

Soupe aux carottes au gingembre pour 6 personnes


• 1 kg de carottes


• 2 oignons


• 5 c. à soupe de crème fraîche


• 1 c. à café de gingembre moulu


• 4 c. à soupe d’huile d’arachide


• sel


1 Pelez et hachez les oignons.


2 Epluchez et râpez les carottes.


3 Faites chauffer l’huile dans une cocotte et mettez-y à revenir l’oignon, sans coloration, en remuant.


4 Puis ajoutez les carottes râpées et laissez cuire 5 min en mélangeant.


5 Versez 1,5 l d’eau dans la cocotte, couvrez et faites cuire 15 min.


6 Quand le temps de cuisson est écoulé, retirez la cocotte du feu et laissez tiédir.


7 Puis mixez jusqu’à obtention d’une soupe veloutée. Incorporez le gingembre. Salez légèrement. Incorporez la crème fraîche.


8 Mélangez et remettez sur feu doux.


9 Réchauffez jusqu’aux premiers frémissements.


10 Retirez du feu, répartissez la soupe dans 6 petits bols, rectifiez l’assaisonnement.


11 Servez immédiatement.

soupe de carottes au curry

Soupe de carottes au curry pour 4 personnes


• 600 g de carottes
• 6 portions de fromage  frais
• 2 oignons
• 1 cuillère.à café de curry
• 2 cubes de bouillon de volaille
• 2 cuillères.à soupe d’huile d’olive
• 1 l d’eau



1 Épluchez les légumes et coupez-les en morceaux.
2 Dans une poêle, faites chauffer l’huile d’olive et ajoutez les légumes.
3 Mélangez et saupoudrez de curry.
4 Ajoutez l’eau et les cubes de bouillon.
5 Laissez cuire.
6 Mixez la soupe et ajoutez les portions de fromage et laissez-les fondre.
7 Servez chaud.

Biscuit croquant aux amandes et miel

Biscuit croquant aux amandes et au miel


200 g de farine de blé , d’épeautre ou de petit épeautre BIO


50 g de poudre d’amande bio


125 g d’amandes entières bio avec la peau


5 g de levure chimique


1 pincée de sel


50 g de beurre (mou) bio


100 g de miel de ronce


100 g de sucre glace


1 à 2 cuillère à café rase d’épices à pain d’épices, pourquoi pas !


2 œufs bio


Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs, sauf le sucre ! Réservez.


Dans un autre saladier, battez le beurre à l’aide d’une spatule en bois jusqu’à ce qu’il soit pommade. Ajoutez les épices si vous aimez, incorporez le sucre glace puis les œufs et le miel, mélangez bien à la spatule. Ajoutez-y ensuite la poudre d’amande, la farine, la levure et les amandes. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit homogène.


Déposez 2 tas de pâte légèrement allongés sur la plaque de cuisson tapissée d’une feuille de papier sulfurisé. Enfournez 15 min dans un four préchauffé à 220 °C. Lorsqu’ils sont dorés et gonflés, sortez-les du four. Baissez la température du four à 120 °C. Coupez les pâtons en tranches de 1 à 2 cm d’épaisseur et remettez au four 30 min (d’où son nom, bis-cuit !) afin d’obtenir un croquant parfait. Laissez refroidir avant de croquer.


Ils se conservent longtemps, n’hésitez pas à en faire une grande quantité pour les petits déjeuners et les goûters.