Accueil » Nid d'infos » Bien-être » L’onagre et la bourrache

Boutique

Votre compte






Nouveautés

9.48 €
42.18 €
10.00 €
 
L’onagre et la bourrache PDF Imprimer Envoyer

L’onagre et la bourrache


La culture de ces deux plantes existe dans le centre de la France même si les stocks mondiaux proviennent de Chine. Les graines sont récoltées en juillet pour la bourrache et en septembre pour l’onagre pour être pressées au fur et à mesure des besoins pour garantir la qualité de l’huile. Le pressage est réalisé sans chauffage. Le filtrage est mécanique sans adjuvant chimique. On obtient ainsi une huile vierge de première pression à froid 100% naturelle.


Les plantes :

L’ONAGRE : L’onagre aime les sols secs. C’est une plante bisannuelle aux fleurs jaunes dont les tiges peuvent atteindre 1,20m. Sa floraison a lieu de juin à août. Les fleurs de l’onagre s’ouvrent le soir vers 18h pour faner le lendemain midi, de nouveaux boutons éclosent chaque jour. C’est pourquoi on l’appelle aussi « la belle de nuit » ou  « la primevère du soir ».

LA BOURRACHE : C’est une plante herbacée annuelle qui mesure 40 à 70 cm de haut. Ses fleurs sont de couleur bleu-violet. La floraison s’étend de mai à septembre. Sa culture est plus facile que l’onagre. On la trouve du bassin méditerranéen  jusqu’à l’Europe centrale.

Onagre en fleurs
bourrache en fleurs

Onagre en fleurs

(oenothera biennis)

Bourrache en fleurs

(borrago officinalis)

L’utilisation et les effets bénéfiques :

Conditionnée en capsules végétales, l’huile est protégée de l’oxydation, ce qui évite l’adjonction de conservateur. Les propriétés thérapeutiques de l’huile de ces plantes est dues à sa grande richesse en Acides Gras Essentiels (AGE)  insaturés, c'est-à-dire notamment en omégas 3 et omégas 6.

En usage interne :

Le corps est incapable de synthétiser ces AGE. C’est pourquoi il est nécessaire de les trouver dans l’alimentation mais la grande instabilité des molécules rend la prise difficile. Les compléments alimentaires sont en fait un conditionnement de sécurité garantissant l’efficacité du principe actif de la plante et facilitant la posologie. Les AGE contribuent à réguler le système hormonal, c’est pourquoi on préconisera la prise régulière d’huile d’onagre et de bourrache à la femme dont le système hormonal est très fragile (syndrome prémenstruel, préménopause, irritabilité, bouffées de chaleur, migraine,…). Les AGE entrent dans la composition des membranes des cellules, du tissu nerveux et dans de nombreuses réactions enzymatiques. La bourrache est particulièrement efficace dans les troubles de sécheresse des muqueuses et vieillissement et sécheresse de la peau. L’huile d’onagre-bourrache peut être donnée avec succès dans des syndromes inflammatoires (rhumatismes, colites, fascéites…) ainsi que dans les troubles cognitifs.

En usage externe :

Percez une capsule et masser légèrement le visage avec le contenu. Vous nourrirez ainsi votre peau de l’extérieur. L’action antirides par voie interne et externe n’en sera que plus efficace.

Notre producteur, Daniel Rouillard, a été un des premiers agriculteurs français à se lancer dans la culture de l’onagre et de la bourrache en 1987 dans l’Indre. Sur ses terres, il cultive également la cameline et le lin, des plantes très riches en oméga 3. Son huile est de très grande qualité et son travail de la terre est respectueux de l’environnement. Les résultats thérapeutiques sont à la hauteur de ses produits.